MON PROJET


Comment monter et réaliser un projet d'entreprise?


Le lancement d'une entreprise est le résultat de tout un processus qui suppose de franchir plusieurs étapes. En voici les huit plus importantes :

 

  1. Trouver une idée de produit, de service à proposer
  2. Transformer l'idée en un projet par la réflexion et par l'information
  3. S'assurer de la faisabilité du projet
  4. Le business plan (le plan d'affaire): Exprimer le projet en un dossier indispensable pour obtenir des financements extérieurs et pour baliser l’ensemble du projet
  5. Trouver, réunir, les moyens financiers
  6. Choisir une forme juridique
  7. Accomplir quelques démarches administratives
  8. Lancer et gérer son entreprise



1 - L’idée

 

La toute première étape pour monter un projet d'entreprise est d’avoir une idée et de réfléchir à la manière de la mettre en œuvre. Réaliser du bénéfice est indispensable à la survie de l’entreprise. Il s’agit donc de trouver une idée qui allie deux exigences : être rentable et répondre à un réel besoin du marché. 

L' « idée » peut évidemment ne pas être neuve et originale, il vous sera aussi plus facile de développer un bien ou un service en lien avec vos compétences et vos passions ou celles de votre entourage. 

2 - Le projet

 

Dans un deuxième temps, il vous faudra valider votre idée, vous assurer de sa valeur économique et la transformer ainsi en projet.
L’étape du passage de l’idée au projet consiste à définir les contraintes techniques et opératoires du projet, trouver si nécessaire les matières premières, imaginer les processus de production, etc. Il s’agit en quelque sorte de réaliser le prototype de votre produit ou de votre service.

3 - La faisabilité du projet

 

Il s’agit ensuite d’évaluer si le projet est réaliste. Le produit ou le service répond-t-il à un réel besoin ? Le marché est-il suffisant que pour assurer une viabilité à l’entreprise ? 
Il n'est pas question à ce stade de s'assurer que le projet ne comporte aucun risque. Tout projet comporte effectivement des risques. Ce qu'il faut vérifier lors de cette étape, c'est la possibilité de continuer à développer le projet. Si le prototype n’est pas solide ou si les coûts de production du bien ou du service sont excessifs, il y a de fortes chance que le marché soit très limité voire même inexistant.

4 - Le Business plan ou plan d’affaire

 

Le business plan est un document essentiel qui représentera la carte de visite du projet auprès de personnes extérieures (financiers, partenaires potentiels, etc). Il est également un outil interne important puisqu’il oblige à analyser de manière précise toutes les facettes du projet.  
Le business plan doit en effet reprendre les éléments suivants :

  • Définition du projet,
  • Présentation de l’entreprise et de ses fondateurs,
  • Objectif de l’entreprise,
  • Etude de marché,
  • Plan marketing,
  • Organisation interne (plan du personnel, processus de production, etc)
  • Plan financier. 

 

5 - Les moyens financiers

 

Les sources de financement ne manquent pas. Ce qui manque par contre selon les financiers, ce sont des « bons projets », des projets qui tiennent la route et inspirent la confiance des investisseurs. On comprend donc toute l’importance d’avoir un business plan détaillé qui présente bien le projet, avec des évaluations de marché solides, etc. Il est également nécessaire pour le porteur de projet qu’il soit préparé à présenter et défendre son projet. 

Pour toute entreprise, quel que soit l’organisme financier, ce dernier exigera un minimum de fonds propres avant d’y investir des capitaux. Ces fonds propres peuvent venir d’une structure porteuse d'investisseurs ou d’un appel à coopérateurs dans le cas des coopératives.
 
6 - La forme juridique

 

Chaque formule juridique a ses avantages et ses inconvénients. Elle doit d’abord être bien adaptée au projet.

Voir le CDE (Centre de Développement des Entreprises), ou consulter un cabinet juridique.


7 - Quelques démarches administratives 

 

Si elles ont déjà été largement simplifiées, les démarches administratives restent nombreuses. Elles vont de la création juridique de l'entreprise au CDE, à l’ouverture du compte bancaire. 
  
8 - Lancer et gérer son entreprise

 

Vous êtes fin prêt à vous lancer ? Félicitation ! La partie la plus difficile mais aussi la plus motivante commence. Il vous faudra engager votre personnel, le former si nécessaire, trouver des clients, développer votre stratégie marketing, etc. Il s’agit donc de rendre concret votre business plan. Pour ce faire, il vous sera indispensable de vous donner dès le départ des tableaux de bord pour pouvoir suivre de près l’évolution de votre entreprise. 

 

Vous pouvez également vous faire aider par des agences-conseil, des experts ou l'APJA pour vous accompagner dans la création et le développement de votre entreprise.